french.xinhuanet.com
 

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

     French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-11 à 02:07
议会一下子有五百人之多,也就是说,这个州有五十万人口。

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
?
La présidente suisse participera au Forum de "la Ceinture et la Route" à Beijing
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence 
positive''
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence positive''
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire 
sur la péninsule coréenne
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire sur la péninsule coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule 
coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule coréenne
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture 
et la Route"
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture et la Route"
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des 
AE)
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des AE)
La Chine lance son deuxième porte-avions
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la 
Ceinture et la Route"
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la Ceinture et la Route"
Retour en haut de la page

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-11 à 02:07

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

Les articles concernés

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841362576261

Sitemap

iPhone存储容量又要爆炸了!如何清理内存释放空间 |可以半小时跌80%的中国金控,是怎么控金的? |贵州:打造“黔系列”,助推民族文化产业品牌化 |
美对中国嗤之以鼻:称再过10年也难破西太封锁 | Neuron、J NEUROSCI:科学家揭秘弱视形成的分子机制 | 2016年6月公募基金投资月报:优选混基 攻守兼备
|川普交好中国就对俄翻脸 对普京连出重拳(1)-海外视角 |企业退休者养老金13连涨 比机关事业单位低一半 |
谁的妻子最漂亮,杨颖不及她, 最美我只认她 | 《七日杀》Alpha14.7汉化补丁【游乐园汉化出品】 | 房司令完成D轮数千万美元融资 百度领投D+轮也要来了
秦岭生态旅游节4月21日开幕 邀您畅游魅力商洛 |深拓智能2016年获补贴853.34万元 超过本年度净利润 |王尚彦:贵州防震减灾奋起直追 防御地震重在灾前预防 |
北京最严楼市调控满月:商品住宅成交量下滑两成 | | 川普交好中国就对俄翻脸 对普京连出重拳(1)-海外视角
推荐几个局部按摩法轻松瘦身 两个高效瘦身操介绍 家长:孩子乘公交车差一块钱 被公交车司机踢打 H1Z1怎么备份到U盘_H1Z1备份数据恢复方法介绍 【顺丰包邮】日本大阪环球影城门票USJ【中青旅自营】 《子弹风暴:完全版》LMAO内核汉化补丁下载发布!
孙燕姿《和你唱》献综艺首秀 韩红还想邀请王菲 白乾笙五姨太黄采薇和二爷的结局 结局怎么死的 魔幻界的时装PK 《风之旅团》福利活动惊呆小伙伴 文化部办公厅关于公布第十五届文华大奖获奖剧目名...
马自达价格| 凿岩机价格| 新迈腾价格| 蒙娜丽莎婚纱照价格| 华硕笔记本价格| qq宠物监狱猫| 国色天香演员表| 冷轧板价格| 宝格丽香水价格| 格力空调挂机价格表| 华县租房| 钻石价格走势| 桐柏英雄演员表|
废铁价格表| 路虎越野车价格| 长沙电动车价格| 幸福最晴天演员表| 原料药价格| 梦回唐朝演员表| 铁精粉最新价格| 冷藏柜价格| 马剑琴马剑琪| 发改委价格司| 雪佛兰乐风价格| 实木餐桌椅价格| 折叠车价格|